logo Home

 

Bonjour tout le monde !

26.08.2006

Que vais-je mettre ?
L'éternelle question de l'écrivain devant la page blanche. J'ai voulu mon blog (comme tout le monde) alors c'est le moment de se lancer à l'eau. Les idées viendront bien au fil des jours et des semaines en fonction des événements que je vais traverser. Il sera le pendant épistolaire de mes galeries dans lesquelles je m'exprime en images.


10.08.2021

Comme vous le constaterez, j'ai écrit le texte d'introduction, ci-dessus, en 2006. A cette époque je faisais de la politique en Suisse et donc mes commentaires suivaient l'actualité du moment. En 2011, je suis venu en Thaïlande et j'ai quelque peu délaissé ce blog; la découverte de nouveaux horizons m'occupait l'esprit.

Un jour, voulant inscrire quelques pensées sur cette page, je découvris que mon blog ne s'ouvrait plus en raison de nombreuses mises-à-jour techniques non effectuées.

Voilà ! Aujourd'hui c'est fait. Je vais recommencer, à mon rythme de retraité, la mise sur papier (Heu! c'est une métaphore) de mes opinions, idées et autres coups de gueule ou coups de cœur.

Choisir une année...

 

titel

date

Card image

text

 

L’alcoolisme n’a rien à voir avec l’alcool !

08.09.22

Card image

En parallèle avec l’ouverture du procès sur l’attentat du 14 juillet 2016 à Nice, Apoline Malherbe sur RMC dans son émission Apolinne Matin du 5 septembre 2022 recevait Hanane Charrihi, auteure de « Ma mère patrie ».

La mère de Hanane Charrihi est morte lors de cet attentat, ainsi que 85 autres personnes, sous les roues d’un camion lancé volontairement sur la Promenade des anglais au nom de l’Islam.
Pour elle, le fait que sa mère soit morte dans cet attentat prouve que les musulmans sont les premières victimes des djihadistes et que le chauffeur du camion n’a rien à voir avec l'Islam.
Quand Apoline lui demande:  « Vous militez pour que cette distinction entre islam et islamisme soit claire et nette? Alors pourquoi les musulmans ne se désolidarisent-ils pas de ces terroristes? »
Elle répond: « Dans un premier temps je n’ai pas compris que l’on demande aux musulmans de désolidariser, je n’ai pas saisis car entre musulmans nous devons être solidaires… Avec le recul je me dis: qu’est-ce qui c’est passé pour que ces personnes agissent ainsi? Je pense que l’acharnement politico-médiatique n’a pas aidé les musulmans et a réveillé certains fanatiques. »

Voilà c’est dit… tous ces actes terroristes n’auraient pas eu lieu si les Français en général, les politiciens et les médias avaient un comportement moins islamophobe. Il faut constamment que les adeptes de Mahomet se drapent dans la victimisation. Eux ils sont dans le camp des bons, des gentils. Alors que les autres sont des mécréants!
Que veut dire mécréants: qui ne croit pas en Dieu. Or je connais beaucoup de non-musulmans qui croient en Dieu... Alors ils ne peuvent pas être mécréant! Ils nous bassinent que leur Allah et le Dieu des chrétiens est le même. Alors pourquoi le terme de mécréant ? Parce qu’on ne crois pas au chamelier-guerrier-pédophile qu’ils disent être l’homme modèle.

Le terroriste musulman qui tue au nom de l'Islam n’a rien à voir avec l'Islam, mais... il faut rester solidaire entre musulman.

CQFD: L’islamisme n’a rien à voir avec l’Islam comme l’alcoolisme n’a rien à voir avec l’alcool !

Il y a quand même moins de problème avec les Bouddhistes !

 

La mort d’un anarchiste…

13.08.22

Card image

L’annonce de la mort, la semaine dernière, de Rolf Kesselring m’a renvoyé très loin dans ma jeunesse plus précisément en 1970. Si Paris a eu son mai 68, à Lausanne a eu son juillet 70. Les journaux locaux (Tribune et Feuille d’avis de Lausanne) et la RTS annonçait le 13 juillet 1970:  « Coup de tonnerre parmi la jeunesse estudiantine et la bohème lausannoise: en ce début juillet 1970, la police a procédé à la fermeture provisoire du café Le Barbare, situé en haut des Escaliers du Marché. Les plaintes des voisins, l'hygiène de lieu, des affaires de drogues et de moeurs («des jeunes gens ont été déroutés par un homosexuel», affirme le responsable de la police) ont motivé l'intervention des autorités. »
Qui eu cru que cette décision allait provoquer une révolte de la jeunesse lausannoise. Défilés, manifestations, sitting, pendant une semaine des milliers de jeunes hurlaient dans les rues leurs rages contre les autorités.

A cette époque, j’habitais Lausanne et je travaillais au journal « La Suisse » à Genève. Le red en chef avait demandé à un journaliste, Gérald Pentecôte, de couvrir cette actualité. Mais Pentecôte, qui n’était pas très chaud de venir tous les jours à Lausanne, me proposa, contre un 6-pack de bière, de suivre les manifestations et de lui téléphoner le compte-rendu avant 22 heures. M’étant pris au jeu, je passais même une nuit à Vidy autour d’un feu dans les pyramides avec une trentaine de gars et de filles peu enclin à aller se coucher; cette nuit m’a valu un page complète dans la rubrique hebdomadaire « jeunesse » du samedi que j’avais titré « La nuit de la fraternité ».
Le matin, au Buffet de la Gare, en avalant quelques croissants nous regardions les journaux. Certains n’étaient pas d’accord avec mon estimation de 3’000 manifestants et l’un d’eux a dit: « c’est des conneries, je parie que le gars n’était même pas là! ». Surprise pour toute la tablée quand j’ai leur est dit que j’était là, que j’était l’auteur de l’article.

Maintenant quel rapport avec Rolf Kesselring… photographie © Horst Tappe
Ce dernier éditait, lors de ces événements, un hebdomadaire intitulé « La Pomme » et parmi ces jeunes que j’avais côtoyé l’un d’eux était ami avec Rolf. Il se insista pour me le présenter et c’est ainsi que je me suis trouvé, un après-midi, dans l’appartement, rue du Lac à Yverdon, de Rolf et Françoise. Il me proposa une rubrique dans sa revue et me conseilla de ne pas signer de mon nom. Ainsi naquit « Le pavé de pierre », Pierre étant mon 2ème prénom. Notre collaboration cessa à l’arrêt de parution de La Pomme.Card image

A l’époque je n’était pas membre de l’UDC (qui n’existait pas encore) mais mes convictions politiques penchaient déjà à droite et je n’avais jamais avoué avoir commis quelque articles dans une revue anarchiste, mais 52 ans après, je pense qu’il y a prescription et que l’on me pardonnera cette erreur de jeunesse.

 

Qui y a-t-il de plus pire que la bombe atomique ?

01.05.22

La liberté d’expression! Vous avez vu l’immense tsunami intellectuel qu’a déclenché Elon Musk, le nouveau propriétaire de Twitter, en déclarant: « Je vais y autoriser la liberté d'expression ».
Les journalistes islamos-gauchistes-bolchéviques-mondialistes les premiers sont monté aux créneaux. Le 28 avril Fédération internationale des journalistes (FIJ) a condamné le rachat de Twitter par le milliardaire libertarien Elon Musk. La FIJ s'inquiète d'une possible menace pour l'avenir de la liberté de la presse (?).
En quoi la liberté d’expression compromettrait la liberté de la presse? Le rôle de la presse serait de trier l’ivraie du bon grain, de censurer tout ce qui est hors du politiquement correct, de la doxa de la bien-pensance, des idées non-progressistes opposées au « wokisme »?

Puis les gouvernements « démocratiques occidentaux » ont également réagi à cette dangereuse décision. Le Royaume-Uni a menacé d’interdire complètement Twitter et de METTRE en prison Elon Musk s’il viole leur « projet de loi sur la sécurité en ligne » en autorisant la liberté d’expression sur sa plateforme.
Cette décision est survenue quelques heures seulement après que l’Union Européenne a menacé d’interdire entièrement Twitter si Musk permet la liberté d’expression sur la plate-forme et que les États-Unis ont menacé de « réformer » la Section 230 pour tenir les sociétés de médias sociaux « responsables des préjudices qu’ils causeraient ».

Ils y a longtemps que des gens, dotés de pouvoir de réflexion, lançaient des alarmes sur la montée de la censure des sujets « interdits ». Même les humoristes devaient éviter de se moquer de certaines religions, de certaines idéologies politiques ou de certaines couleurs de peau. Donc tous ceux qui disaient que la démocratie prenait l’eau (quand la pensée unique s’installe la dictature arrive) étaient taxés de: complotistes, nazis, racistes, xénophobes et autre extrême-droite. Mais comme toujours, les complotistes sont des personnes qui ont raison avec quelques mois d’avances puisque leurs prévisions, une fois de plus, se sont avérées exactes.

 

La guerre oubliée de l’Ukraine.

07.03.22

Voilà une semaine que Poutine, exaspéré par les non-respects des accords de Minsk par les occidentaux (USA et Europe) et après des années de plaintes et de menaces, a décidé de passer à l’acte en entrant sur le territoire ukrainien.
Le monde occidental découvre, avec stupéfaction, qu’il y a la guerre en Ukraine; mais pourtant cela fait 8 ans qu’il y a la guerre là-bas.

Le 1er mars dans l’émission « L’heure des pros » de Pascal Praud sur Cnews la journaliste et correspondante de guerre Anne-Laure Bonnell, qui se trouve actuellement en Ukraine, choque les téléspectateurs lorsqu'elle dit : « La vérité est que je suis très proche des civils, et l'armée ukrainienne bombarde son PROPRE peuple ! » Et BHL, invité dans cette émission, est non seulement choqué par ce qu’elle dit, mais il l’accuse carrément de mentir. Lui a été dans le Dombass et n’a pas vu ce qu’elle a vu. Les photos, qu’elle lui montre, ne sont pour BHL pas des preuves car de nos jours il est facile de faire des photos plus vraies que nature.

Sur ce point je ne peux que lui donner raisons. Pour diaboliser Poutine la propagande ukrainienne ou pro-ukrainienne ne se gène pas sur ce terrain.
Voici quelques victimes de l’armée russe!

fillette russe fillette russe

C’est toujours émouvant de voir une enfant en pleurs aux côtés du corps de sa maman.
La fillette sur la photo de gauche tweetée le 25.02.22 est à l’évidence une victime du méchant Poutine.

 

 

Mais voilà cette photo peu être librement téléchargée sur une banque d’image est vieille de 12 ans puisqu'elle a un copyright daté du 4.11.2010. (Photo de droite)
Quoi ce n’est pas Poutine ? En plus, et c’est cocasse, elle est tirée d’un film russe.


Card image

Voyons maintenant le journaliste Bernie Gores, la première victime américaine morte sous les bombes russes le 23.02.22.
Mais comment cela ce fait-il que ce journaliste est déjà décédé le 16.08.21 à Kaboul tué par les joyeux talibans qui ont pris le pouvoir lors de la fuite de l’armée américaine.

 

 

 

 


Card image Card image

Huffpost en date du 22.03.22 montrant un groupe de jeunes filles, à Kiev, effrayées par cette invasion des russes… (photo de gauche)

Mais voilà, cette photo a bien été faite en Ukraine, dans le Dombass, par Pierre Crom en 2015 (voir le © sur la photo de droite). On peut en déduire que ces filles sont bien dans l’émotion de la cruauté de la guerre mais c'est du aux bombardement du gouvernement ukrainien.

Si c’est pas bien d’envahir un autre pays, je trouve que c’est encore pire quand un chef d’état donne l’ordre de tuer ces propres ressortissants.

 

Le complotisme…en 1967 déjà aux USA.

16.01.22

La gauche adore utiliser des qualificatifs qu’elle accole à tous ceux qui ne pensent pas selon le dogme politique et l’idéologie qu’elle distille.
Celui qui ne partage pas ses idées est immanquablement taxé d’extrême-droite, pour les gauchiste il n’y a que 2 pôles en politique:

  1. la gauche, parfaite, bien pensante, détentrice de LA vérité et
  2. l’extrême-droite nauséabonde (la politique de gauche est olfactif), fasciste, nazi, négationniste, raciste et j’en oublie sûrement.

La dernière insulte à la mode: complotiste. Vous émettez des doutes, des analyses qui ne suivent pas le courant de la pensée unique et véridique: vous êtes un complotiste!

Mais si cette expression est très à la mode de nos jours elle a été mise en lumière en 1945 par Karl Popper à Londres.
Et l'utilisation de l’expression "théorie du complot », par un gouvernement, apparaît pour la 1ère fois en 1967 dans un mémo de la CIA suite à l'assassinat de JFK. L'ordre est donné d'utiliser ce terme pour discréditer toute remise en cause du récit officiel. (Voir photo ci-contre)

Depuis le jour de l'assassinat du président Kennedy, il y a eu des spéculations sur la responsabilité de son meurtre. Bien que cela ait été endigué pendant un temps par le rapport de la Commission Warren (paru à la fin de septembre 1964), divers auteurs ont eu le temps de parcourir le rapport et les documents publiés par la Commission à la recherche de nouveaux prétextes pour se poser des questions.
Dans la plupart des cas, les critiques ont spéculé sur l'existence d'une sorte de complot et ont souvent laissé entendre que la Commission elle-même était impliquée.

Card image

Cette tendance de l'opinion était un sujet de préoccupation pour le gouvernement américain, y compris la CIA. De plus, il semblait y avoir une tendance croissante à laisser entendre que le Président Johnson lui-même, en tant que seule personne dont on pourrait dire qu'il en a bénéficié, était d'une certaine manière responsable de l'assassinat.
La diffusion de ce mémo avait pour but d’empêcher toutes interrogations sur cette affaire et de s’aligner sur les thèses officiels fournies par le gouvernement.

Extrait explicite du document:
« Les insinuations d’une telle gravité affecte non seulement le Président Johnson, mais aussi toute la réputation du gouvernement américain. Notre organisation elle-même est directement impliquée : entre autres faits, nous avons apporté des informations à l'enquête. Les théories du complot ont souvent jeté les soupçons sur notre organisation, par exemple en alléguant à tort que Lee Harvey Osvald travaillait pour nous.
Le but de cette dépêche est de fournir des éléments pour contrer et discréditer les revendications des théoriciens du complot, afin d'empêcher la circulation de telles revendications dans d'autres pays.
Des informations générales sont fournies dans une section classifiée et dans un certain nombre de pièces jointes non classifiées ».

Quand on n’a pas d’argument pour contredire une idée dissonante et que la seule réponse est: « Tu es un complotiste ! » On est endroit d’imaginer qu’il y a bel et bien un complot à cacher.

 

Triste Noël, mais heureux dénouement !

27.12.21

L’histoire se déroule en Suisse.
Ma sœur de 85 ans pensait passer Noël avec toute sa famille (3 enfants, 2 petits-enfants et une arrière-petite-fille) et si la plus part des membres ne sont pas vaccinés c’est uniquement qu’il n’y a pas de vaccin toléré en Suisse (le seul qui le fût au début, AstraZeneca, a été éliminé en raison des problèmes de thrombose) et les injections géniques proposées, Pfizer et Moderna, ne plaisent pas à ma famille qui ne veut pas servir de cobayes. Il est quand même incroyable qu’un pays comme la Suisse ne permet pas le choix à ses habitants.
Chez moi en Thaïlande j’avais le choix entre injections géniques ou vaccins.

Mais revenons à notre histoire ! Le petit-fils de ma sœur, 19 - 20 ans, voulant aller au resto ou en boîte avec ses copains s’est fait vacciner (1ère dose) et à cette occasion tester.
Il était positif ! Toute la famille décide, avec raison, de ne pas approcher ma sœur vu que c’est une personne à gros risque.
Donc ma sœur passa Noël toute seule, mais sans virus.

Maintenant une 2ème histoire de Noël qui s’est passée en Thaïlande !
La Société Suisse de Phuket organisait le 18 décembre le traditionnel repas de Noël pour ses membres à Patong. Bien qu’aucun pass ne soit demandé pour fréquenter les établissements publics en Thaïlande, le Comité de la société décida « par prudence » (personnes âgées, donc à risque) de faire un contrôle d’accès (comme pour les restos suisses): vaccins ou test dans les heures de validités.
Une centaine de convives (je n’y était pas) ont passé soirée et repas sous l’oeil serein du comité ayant trié le bon grain de l’ivraie.

Quelque jours plus tard un mail était envoyé à tous les membres pour informer qu’une participante, 3 x vaccinée, était positive. Donc tous ceux qui l’ont côtoyé sont prié d’aller se faire contrôler.

Conclusion: tous ces contrôles ne servent à rien puisque tout le monde peut être porteur du virus, vacciné ou non.

Que serait-il passé avec ma sœur, si son petit-fils avait toutes ses doses et donc un pass sanitaire?
Il ne se faisait pas tester, mais était porteur du virus, la fête de Noël aurait été un vrai succès et… ma sœur serait en réanimation ou morte à l’heure actuelle.

Ce système de pass est une arnaque pour diviser le peuple et affaiblir son côté revêche, mais ne sauve aucune vie…

 

Bars, restaurants... ennemis publics de nos gouvernements!..

21.12.21

L’on voit régulièrement sur les réseaux sociaux l’étonnement de beaucoup de personnes que les transports publiques, les centres commerciaux et même les magasins non essentiels sont remplis de gens et cela sans aucun contrôle. Alors que que les établissements publiques de la restaurations, bien qu’ayant fait tous les efforts exigés par nos élites (distanciations, plexi de séparation, etc) sont dans le collimateurs de ceux-ci; pass vaccino-sanitaire-dictatorial avec menace de fermeture suspendue sur leur tête.

Cela n’a rien de surprenant ! Les restos, bars et autres gargotes sont les ennemis de tous les gouvernements qui veulent maintenir le peuple sous leur contrôle.

En effet, je pense que cela est déjà arrivé à tout à chacun autour d’une table, avec quelques potes et quelques bières, de « refaire le monde ». Et l’ambiance et les vapeurs d’alcool aidants les propos deviennent de plus en plus virulents. Alors que, quand vous croisez des amis en allant faire vos courses c’est juste un « Salut ça va? » en passant; donc pas de risque de dégager des idées insurrectionnelles. Donc, les élites manipulatrices du peuple n’osent pas lâcher la bride sur les estaminets qui pourraient, vu la grogne naissante due à toutes ces restrictions liberticides, devenir des bastions révolutionnaires.

Ils ont les chocottes! Ha! Le goût du pouvoir... Car ils savent bien que si la digue de séparation (vaccinés - non-vaccinés) venait à rompre ils seraient emportés par la colère populaire. Et fini pour eux les avantages de prestige et financiers que leur procurent cette situation dominatrice sur le bas peuple docile que nous sommes devenus.

Card image

Pensez-vous que j'ai des idées utopistes! Le peuple suisse a déjà repris le pouvoir au CF qui ne voulait plus le lacher en 1949.
À la fin de la Seconde Guerre mondiale le gouvernement suisse avait pris goût aux pleins pouvoirs. Ce n’est qu’en 1949 que le peuple priva les conseillers fédéraux de la jouissance de ces compétences extraordinaires (en raison de la guerre). Il approuva à une très faible majorité de 50,7% l’initiative populaire «Retour à la démocratie directe».

Photos: Keystone / Str

 

Smoke On The Water ! 50 ans déjà...

04.12.21

Card image

Il y a 50 ans, le 4 décembre 1971 Zdenek Spicka, réfugié tchèque, détruisait le Casino de Montreux en tirant, sans imaginer le tragique résultat, avec un pistolet d’alarme, d’abord des capsules puis, une petite fusée lumineuse qui s’est logée dans les décors et y a mis le feu.
Bien que 2000 personnes assistaient au concert de Frank Zappa et des Mothers of Invention ce soir là dans la salle du Casino il n’y eu aucune victime grâce au self-control magnifique de Frank Zappa. S’appercevant de l’incendie qui se déclare dans le plafond il interrompt sa prestation et calmement, au micro, il demande aux spectateurs de ne pas paniquer et de se diriger vers les sorties de l’établissement. L’évacuation se fera dans le calme et ainsi personne ne fût blessé. Malgré la venue rapide des pompiers, l’incendie a ravagé complètement l’édifice. Evidemment le matériel de Frank était détruit, mais le Casino aussi abritait le « studio mobile Rolling Stones ».

 

Card image

Or ce même week-end, Deep Purple se trouvait à Montreux et souhaitait utiliser le casino de la ville pour enregistrer son prochain disque à l'aide du « studio mobile Rolling Stones », afin de capter l'ambiance d'un concert sans que cela en soit vraiment un.
Les musiciens de Deep Purple de leur balcon du Montreux-Palace voient une immense fumée noire qui s’étale sur le Léman. Cette tragique vision inspire le bassiste Roger Glover et le chanteur Ian Gillan un texte qui décrit les événements et les déboires du groupe concernant l'enregistrement de l'album Machine Head1. Les musiciens de Deep Purple n'ont aucune idée du succès que leur chanson, Smoke on the Water, va rencontrer.
Personnellement, bien que j’adore ce morceau, l’écoute de cette chanson, aujourd’hui encore, me plonge dans le passé avec une multitude de souvenirs emballés d’une profonde tristesse.

 

En effet, je suis né au 14 de la rue du Théatre, soit à 150 m. de ce Casino, que les montreusiens appelait à l'époque « le Kursaal ».
Parmi tous les souvenirs que j’ai de cette époque, il en est un fort sympathique; quand j’avais 4-5 ans, tous les jeudis soir en été, dans le kiosque à musique jardin du Kursaal, un orchestre de musique classique jouait pour le plaisir de mélomanes fidéles à ce rendez-vous hebdomadaire. Nous avions un chat qui sortait librement et une connaissance de mes parents nous a informé que tous les jeudis soirs notre chat s’installait au premier rang et faisait, consciencieusement et en toute quiétuse, sa toilette. Nous sommes allés, le jeudi suivant, vérifier en regardant par dessus le mur d’enceinte du jardin et avions vu ce magnifique tableau de notre chat mélomane.

Plus tard, j’ai souvenirs des samedis passés, avec copains et copines (mes premiers flirts), à danser au « Sablier » club incontournable de l’époque et de la région. De plus, régulièrement, nous allions assister à des concerts tels que le dernier qui marqua la fin de cet historique bâtisse. Je n’ai pas assisté à ce fameux concert car je travaillais, ce soir là, à la « Tribune de Lausanne » qui annonçait cette tragédie.
Bien sûr, le vénérable Kursaal fût remplacé par l’actuel Casino Barrière et le kiosque à musique céda la place à une magnifique piscine, mais la disparition du bâtiment inauguré en 1886 (puis agrandi 1901) dans son style Belle Epoque créa un grand vide dans le cœur des montreusiens.

Card image Card image

 

[1] Traduction du 1er couplet de Smoke on the Water:
Nous sommes tous arrivés à Montreux
sur les rives du lac de Genève
pour enregistrer un disque avec un [studio] mobile
nous n'avions pas beaucoup de temps.
Frank Zappa et les Mothers
occupaient le meilleur endroit possible
mais un imbécile avec un pistolet de détresse
a réduit l'endroit en cendres
Fumée sur l'eau, feu dans le ciel 

 

Quand les politiciens en savent plus que les médecins!..

03.11.21

Card image

Autrefois réservé aux seuls régimes dictatoriaux, les directives basées sur la seule vérité détenue par les oligarques au pouvoir s’incruste de plus en plus dans les gouvernements dit démocratiques.
C’est vrai qu’il est tentant pour ces gouvernemnts d’augmenter insidieusement leur part de pouvoir en muselant le peuple et tous contradicteurs avec des prétextes fallacieux, tel que: l’urgence climatique ou la crise sanitaire.

Et l’on voit, en Suisse comme ailleurs, des politiciens qui donnent les ordres aux médecins sur la manière d’exercer leur métier. Ils ne sont plus là pour soigner mais pour vendre les produits de la Big-Pharma. Et les récalcitrants peuvent même se voir retirer leur droit d'exercer la médecine

Ce lundi 1 novembre 2021, le directeur de l' Hôpital Riviera Chablais Dr. Philippe Saegesser, qui a démissionné il y a un mois pour pouvoir s'exprimer librement, a tenu une conference publique à Villeneuve (CH) pour dénoncer:

  • La pression du gouvernement pour empêcher médecins et hôpitaux de soigner les patients atteints du covid 19 avec des médicaments bon marché qui soignent véritablement.
  • La pression exercée sur les médecins (sanctions financières, retirer leur droit d'exercer la médecine) s'ils osent exprimer des doutes ou un avis contre le vaccin
  • La honte pour un pays comme la Suisse: le refus de l'accès aux hôpitaux et aux soins pour des patients qui n'ont pas de pass covid!
  • Les sommes d'argent proposées pour qu'ils se taisent.
  • L'utilisation du masque qui empêche le cerveau d'être correctement oxygéné et qui nuit à son fonctionnement.
  • La corruption du gouvernement et du système de santé.

AUCUN DES MEDIAS OFFICIELS INVITES N'A ACCEPTE DE VENIR COUVRIR L'EVENEMENT

Cliquez ici pour voir la vidéo de cette soirée avec les orateurs suivant:

  • Dr. Edouard Broussalian, médecin français, homéopathe et anti-vaccination, résidant actuellement à Genève.
  • Dr. Klaus Schustereder, médecin spécialisé en médecine interne générale, qui travaille à Vevey.
  • Dr. Philippe Saegesser, médecin et ancien directeur médical Hôpital Riviera.
  • Lynn Dardenne, conseillère communale, qui refusa d’imposer le pass Covid dans son café, a dû fermer sur ordre du Canton.

 

Pourquoi un pass sanitaire ?

24.10.21

Card image

A quoi pourrait servir un pass sanitaire ?

Je prends comme exemple la Suisse, sur la base des données que l’on voit sur le graphique ci-contre, mais toute mon analyse peut être appliquée à n’importe quel pays pratiquant le système de pass.

A quoi est lié ce fameux pass ? A l’obligation vaccinale camouflée… Ne pouvant pas, selon la Constitution, obliger les citoyens à ce faire vacciner le gouvernement Suisse à essayé de soudoyer les récalcitrants par des cadeaux; ça a commencé par des tranches de gateaux pour, le dernier en date, offrir CHF 50.- pour quiconque se ferait piquer. Cette proposition a été rejetée par les gouvernements cantonaux (qui devaient appliquer cette « corruption »).
A l’encontre des cadeaux (carottes) le pass fait office du bâton… Vous ne voulez pas du vaccin? Alors plus de restos, de cinés, de spectacles et autres loisirs.

Beaucoup de gens acceptent le vaccin (et le pass) pour pouvoir vivre comme avant. Or cela ne sera jamais plus comme avant… le port du masque, les distances sociales, les tests, etc, resteront d’actualité. Pourquoi donc maintenir ce régime d’exception qui ne devrait plus être justifié eu regard des chiffres de l’épidémie sur le graphiques ci-contre; d'autant plus d’autres pays européens ont supprimé totalement les restrictions Covid et n’ont jamais mis en place de certificat Covid : la Grande-Bretagne, le Danemark, la Suède et la Norvège entre autre.

Les scénarios les plus terribles sont à craindre avec le maintien de ce pass « sanitaire »:

  • Une fracture sociale qui va être de plus en plus aggravée entre les non vaccinés et les vaccinés.
  • Une discrimination contre les non vaccinés encore plus forte de jour en jour.
  • Le risque d’un glissement vers un état de surveillance électronique de masse à la « chinoise ».
  • Un plein pouvoir des gouvernements pour fixer arbitrairement les restrictions de la vie économique et sociale de leur peuple.

En maintenant ad eternam ce fameux QR-code l’occasion est trop belle pour les gouvernements d’avoir une mainmise maximale sur leurs citoyens.

Prenons un exemple: vous voulez aller au cinéma, joyeusement vous présentez votre smartphone et là… on vous dit que votre QR-code n’est pas valable (!) Exit la soirée ciné.
Le lendemain vous allez au bureau chargé de la maintenance du système et on vous dit: « Vous avez un arriéré fiscal très important; payez et votre pass sera réactivé ».
Vous allez au resto et, rebelote, QR-code pas valable… Réglez d’abord l’amende d’ordre que vous avez reçu il y a un mois ! Un attitude citoyenne d'abord, les loisirs après.

J’entends déjà les bobos-gauchos-bolchéviques-mondialistes me traiter de « complotiste ». Vous avez remarqué que les détenteurs de la pensée unique à défaut d’arguments convaincants utilisent des mots clés: « complotistes, populistes, fascistes, nazis, etc ».
Quelques-uns, peut-être plus équipés pour réfléchir, argumentent: « Avec ta carte de fidélité de grande surface ou sur FB, Instagram et autres Twiter tu es aussi fiché ». Certes, mais s’ils ont accès à mes données personnelles, connaissent mes goûts alimentaires ou idéologiques, mais ils ne m’interdisent pas de vivre... La preuve Donald Trump, banni des réseaux sociaux, peut vivre normalement.

Un tel avenir me fait peur. Pas pour moi, je suis plus proches du cimetière que de l’apprentissage, mais pour les générations futurs.

 

Vous parlez français… Non congolais.

04.10.21

Card image

Je ne pense pas que Mme Laurence Cretegny, en citant un extrait du la BD « Tintin au Congo », pouvait s’imaginer être aussi proche de la « vérité » selon Macreux 1er !

Dans un discours prononcé à l’occasion de la visite du chantier de rénovation de la Bibliothèque nationale de France, le 28 septembre, Emanuel Macron a déclaré: l’« épicentre » de la langue française ne serait « plus aujourd’hui sur ces rives de la Seine mais sans doute bien davantage vers le bassin du fleuve Congo » (sic).

Il a lâché: « Que la langue française s’était déterritorialisée au point que la France elle-même, terre d’origine du Français, était devenue une province linguistique du Congo » (re-sic).

Déjà qu’il affirmait qu’il « n’y avait pas de culture française », voilà qu’il s’attaque à cette langue magnifique honorée par les plus grands: Balsac, Hugo, Voltaire et autres Zola; liste non exhaustive !
Leïla Slimani, représentante personnelle d’Emmanuel Macron pour la francophonie, a dit aussi, que « le français est une langue africaine ».

Donc, par analogie, dans l’hémicycle du gouvernement vaudois les sénateurs parlent congolais !

 

PS ok, PLR ko !

02.10.21

Card image

Un ministre PS trainant une casserole sulfureuse derrière lui est toujours à son poste, une élue PLR citant une phrase d’un livre pour enfants (Tintin) est sommée de démissionner par la gauche détentrice de la « Vérité ».

Mme Laurence Cretegny a fait, à mon avis, l’erreur de s’excuser. En s’excusant elle donne du grain à moudre à ses contradicteurs, ceux-ci comprennent qu’elle reconnait avoir fait quelque chose de grave.

Donc démission = sanction méritée !

Quand donc les partis, dits de droite, vont-ils arrêter de s’applatir devant cette gauche, malsaine, responsable depuis plusieurs années, de génocides, de déportations et autres massacres qui se réclame toujours de l’internationalité des peuples, pour leur bonheur, mais contre leur gré.

J’espère que la première dame du Pays de Vaud restera jusqu’à la fin de son mendat à sa place et que l’on arrête d’écouter ces gauchos-bolchéviques-mondialistes souvant déguisé en pastèque (vert en dehors, rouge en dedans), ainsi que ces associations d’étudiants, qu’ils soient de l’UNIL ou EPFL, qui feraient mieux de se pencher un peu plus sur leur livres d’études.

 

Tous est permis quand on est du PS !

28.09.21

Card image

Voilà quelques semaines une enquête du journal zurichois Weltwoche a mis en lumière des « dérapages » du ministre socialiste suisse de la Santé Alain Berset. La presse en générale, de gauche et adepte du politiquement correcte, s’est empressé de minimiser ces actes en précisant qu’il avait utilisé sa voiture de fonction pour des déplacements privés. Des broutilles quoi !

Qu’est-ce que ces pisse-copies gauchos-bolchéviques-mondialistes ont bien pu glisser sous le tapis.

Un petit résumé ! En 2012, le ministre Berset, père de trois enfants, entame une relation extraconjugale avec une jeune artiste. Il lui fait une cour assidue et lui promet un avenir radieux. Ils profitent de sa voiture de fonction, avec chauffeur bien entendu, pour des virées non professionnelles en Suisse et en Allemagne. Et comme dit le proverbe « Tant va la cruche à l’eau qu'à la fin elle se brise », elle tomba enceinte.
Là il se montre sous son vrai jour, il impose l’avortement et refuse de l’aider financièrement. Beau geste… ils gagnent par ans, lui un demi-million, elle 36’000 !

Lorsqu’elle devient trop insistante, Berset charge le secrétaire général du Département de l’intérieur de faire le ménage et transforme son pétrin privé en affaire d’État. Un psychiatre complaisant qui, sans jamais rencontrer la «patiente», émettra un certificat attestant de sa schizophrénie. Rien ni fait, alors un rendez-vous est pris pour, soit disant, la payer. Mais au lieu de l’argent attendu c’est 7 agents de l’unité d’élite anti- terroriste qui débarquent chez elle. L’intervention est si brutale que les agents eux-même se sentiront honteux d’avoir participé à cette intimidation. La police relâchera la pauvre femme avec des excuses, mais Berset ne lui versera rien.

Ayant fini par étouffer l’affaire, mais non sans laisser derrière lui une montagne de traces dénotant son amateurisme, Berset deviendra en tant que ministre de la Santé l’homme politique le plus puissant de Suisse sous régime de Covid. Son «loyal» secrétaire général du Département, lui, sera promu à la tête de Swissmedic, l’autorité fédérale de validation des médicaments, et sera à ce titre le signataire des gigantesques contrats de vaccination, notamment avec Pfizer.

Donc un peu plus grave que l’utilisation d’une limousine !

Son niveau intellectuel, moral et psychique le destinait tout au plus à un poste subalterne dans l’administration, mais les critères de la nouvelle normalité — qui ne date pas de l’an dernier — ont fait qu’il est devenu dictateur de la Suisse non pas malgré mais peut-être justement à cause de ces limites. La brutalité avec laquelle ce goujat a traité une jeune mère, alors même qu’il militait publiquement pour la cause enfantine, dénote une absence d’empathie appropriée pour les exécutants de la mise sous clef et du conditionnement forcé de leurs concitoyens.

S’il avait été de droite le PS et toute la meutes de journalopes auraient crié à la démission.

 

Anastasie… la favorite de Macron 1er!

14.09.21

Card image

A l’élection de Macron tout le monde prédisait une France plus libéral et dynamique parmi les pays développés. Or force est de constater que ses promesses n’ont pas été tenues. La seule chose qu’il maitrise à merveille est la censure.

D’une part ce qui touche au Covid; plus de 2.500 chercheurs, universitaires, soignants, juristes, artistes et enseignants, dénoncent la censure inédite opérée autant par les médias que par les GAFAS au sujet de tout ce qui contredit le discours officiel sur le Covid. Liberté d’aller et venir, liberté d’expression, liberté de commerce, liberté syndicale, droit au travail, égalité des droits de tous les citoyens, non-discrimination dans l’accès aux biens, lieux et services de la société (dont l’accès aux soins et l’accès à l’éducation), confidentialité des données de santé… la liste est longue, très longue. Les principes de liberté et d’égalité, de même que les droits humains fondamentaux, ne se discutent pas, ne se compromettent pas. Ils sont les socles de notre société politique et le vrai fondement de la cohésion sociale. La liberté d’expression est l’un de ces droits fondamentaux. Ceux qui tentent d’une façon ou d’une autre d’en empêcher l’exercice agissent contre la démocratie.

Et ce qui pourrait, à la limite, se comprendre vu les arguments prétendus relatifs à l’urgence sanitaire, tombe à plat concernant la liberté d’expression sur des sujets politiques. Ainsi la CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel) a réussi à amputer l’un des éminents éditorialistes de l’émission « Face-à-l’info » sur Cnews (Moyenne de 700 000 téléspectateurs): Eric Zemmour.

Le CSA avait-il se pouvoir ?

Ce conseil est divisé en 3 modules, celui qui concerne le cas précité est le 3ème: Liberté d'expression et ses limites.
« La liberté d'expression, c'est-à-dire le droit d'exprimer librement ses opinions, fait partie des libertés fondamentales, piliers de notre démocratie. Sa garantie et son respect favorisent l’émergence d'une société ouverte, tolérante et respectueuse de l’état de droit. »

Un droit fondamental et garanti à l'échelle européenne par l’article 11 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 24 août 1789, qui a conféré une existence juridique à la liberté d’expression : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté, dans les cas déterminés par la Loi. »

… mais pas une liberté absolue.
Le second paragraphe de l’article 10 circonscrit son exercice et le soumet à « certaines formalités, conditions, restrictions ou sanctions prévues par la loi, qui constituent des mesures nécessaires, dans une société démocratique, à la sécurité nationale, à l'intégrité territoriale ou à la sûreté publique, à la défense de l'ordre et à la prévention du crime, à la protection de la santé ou de la morale, à la protection de la réputation ou des droits d'autrui, pour empêcher la divulgation d'informations confidentielles ou pour garantir l'autorité et l'impartialité du pouvoir judiciaire ».

Eric Zemmour a-t-il émis des idées qui compromettraient « la sécurité nationale, à l'intégrité territoriale ou à la sûreté publique » entre autres ? A-t-il divulgué des « informations confidentielles »?
Que nenni ! Il tient juste un discours non-aligné sur la politique bien-pensante. Et, quelle horreur, 78% des français pensent comme lui selon un sondage paru la semaine dernière dans le journal « Le Monde » (Journal de gauche précisons-le).

La CSA a le droit de décompté le temps de paroles pour les candidats de la présidentielle, or Eric Zemmour n’est pas (encore) officiellement candidats…
Par contre le candidat Macron fait sa tournée électorale dans les grande villes de France en offrant l’argent des contribuables sans que son temps de parole soit comptabilisés.

 

Non tu n’es pas antivax… t'es provirus !

09.09.21

Card image

Que n’inventerait-on pas pour manipuler le peuple ?
Non tu n’es pas antivax… t'es provirus !

Voilà le raccourcis que le ministère de la Santé français suggère pour culpabiliser les gens qui refusent de se plier à leur doxa.

Cette campagne s’adresse spécialement aux jeunes qui, rappelons le, ont une immunité naturellement acquise, de meilleure qualité, plus durable et plus générale parce qu’elle ne repose pas uniquement sur un composant du vaccin1. Et en plus de les encourager à accepter cette injection, cette pub les incite à la délation : « Mentionne un ami à toi provirus ». Mentionner signifiant donc, ici, dénoncer, clouer au pilori, le « pro-virus » doit être montré du doigt pour mieux être désigné à la vindicte populaire. Pour la prévention du harcèlement scolaire, on repassera !

Pour tous ces gouvernements gauchos-bolchéviques-mondialistes les peuples qui osent exprimer un avis contraire sont des extrémistes de droite, des fachos, des racistes, des complotistes et autres étiquettes qui sont distribuées avec générosité et grande largesse.

Le Covid n’est plus qu’une arme de propagande gouvernementale.

 

[1] Pr Jean-Michel Claverie, Professeur de médecine de l’Université Aix-Marseille, directeur de l’institut de Microbiologie de la Méditerranée et du laboratoire Information Génomique et Structurale.

 

Il n'y a pas plus aveugle que celui qui...

18.08.21

Aujourd'hui j’ai lu un excellent édito d’Alexandra Parachini1 qui s’insurge contre les gens anti-pass qui se comparent aux victimes de dictature et de génocide.
Effectivement, ces contraintes liberticides paraissent dérisoires fassent aux dictatures de certains pays, mais... n'oublions pas que ces dictatures ont commencés, souvent, pas de petits riens. Hitler a été élu démocratiquement, puis petit à petit, a instauré des "Ausweiss" et la peur qui a fait que la majorité des Allemands ont vu en lui l'unique solution.

Et beaucoup se refusaient d'ouvrir les yeux quand des lanceurs d'alerte ou complotistes, comme on dit maintenant, disaient que les juifs allaient être massacrés. La majorité silencieuse (maintenant nous dirions les moutons) se refusait à croire de telles horreurs. Les juifs, eux-mêmes croyaient, en montant dans les wagons à bestiaux, qu’ils seraient de simples prisonniers dans des camps… et ils allaient sereins prendre « une douche ». Après, il a bien fallu reconnaître qu’un génocide a réellement eu lieu.

Card image

[1] Redactrice en chef adjointe du journal luxembourgeois "Le Quotidien".

Voir d'autres photos du camp de l'horreur: Auschwitz

 

Noé, le premier complotiste !

14.08.21

Card image

Bien sûr que 2348 ans avant J.C ce mot n’était pas la mode, la théorie du complot fut définie pour la première fois en 1945 par Karl Popper. Toutefois il est clair qu’un mec qui construit un bateau sans raison valable et visible entre dans le schéma du complotiste jusqu’à ce qu’il... pleuve.

Donc un complotiste peut parfois avoir raison.

Mais pour les gauchos-bolchéviques-mondialistes, aux ordres de la finance du N.O.M, taxent de complotistes toutes personnes dissidentes à la pensée unique, ligne directrice devant amener l’humanité à son apothéose. Pour beaucoup il est plus rassurant de se laisser guider sans se creuser la tête. Le gouvernement décide, « les membres savent ce qu’ils font », les médias diffusent et plussoient cette décision, « c’est donc une décision juste, ils l'ont dit à la télé ». Mais certains aiment comprendre, ils vont analyser cette décision.
Pourquoi immédiatement les taxer de complotistes? Certains après analyse vont se rallier à cette décision, mais d’autres ne l’ont pas trouvé juste et s’y opposent, ils ont une idée différente, ce sont des opposants. Si certains voient dans ces opposants des complotistes c’est la preuve qu’il y a un complot. Sans complot, pas de complotiste!

Comment reconnaître un complotiste? Si son compte Twitter et/ou Facebook est suspendu: c’en est un !

C’est le cas du Dr Vladimir Zelenko [1], un anti-vaccin notoire qui, comme le Pr Raoult, a créé son propre protocole de guérison.
Selon son point de vue, si tout le monde sur la planète devait être victime du Covid et ne pas être vacciné le taux de mortalité mondial serait inférieur à ½ % soit 35 millions de morts. Toutefois si nous suivons les conseils de certains « leaders mondiaux », comme Bill Gates l’a dit l’an dernier, 7 milliards de personnes doivent être vaccinées, le taux de mortalité sera de plus 2 milliards de personnes.

Voilà comment il décrit son aversion du vaccin par une évaluation d’un traitement:

  1. En avez-vous besoin?
  2. Est-ce que ça marche?
  3. Est-ce sans danger?

Le point 1: il faut en avoir besoin.
Les statistiques du CDC (Centre pour le contrôle et la prévention des maladies) pour les jeunes de moins 18 ans qui sont sains, le taux de survie sans traitement est de 99.998%. Si vous avez un groupe démographique qui n’a aucun risque de mourir d’une maladie… pourquoi les vacciner? Pourquoi leur injecter un poison mortel?

Le point 2: voyons si ça marche.
Il y a 2 pays dans le monde qui ont le plus de citoyens vaccinés, c’est Israël avec un taux de 85% et les Seychelles également plus de 80%. Les 2 pays connaissent une épidémie du variant Delta après les 2 doses. Pourquoi donner une 3ème dose du même produit qui n’a pas marché les 2 premières fois?

Le point 3: le danger
Il y a 3 niveaux de sécurité ou de décès: aigu, subaigu et à long terme.
Aigu, du moment de l’injection jusqu’à 3 mois. Risque de formation de caillots de sang.
Subaigu, à moyen termes. Bonne réaction à la génération des anticorps, mais l’amélioration dépendante des anticorps peut être néfaste et devenir mortel (aucune étude en laboratoire n’a été faite si ce n’est, ce que dit le PDG de Pfizer, : « Israël est le plus grand laboratoire du monde »).
Le long terme, il est difficile de connaître réellement les risques: problème de fertilité, de la fonction ovarienne, réduit le nombre de spermatozoïdes, augmentation du cancer, réduction de la durée de vie, etc. Nous ne pouvons exclure le Dr Luc Montagnier, lauréat du prix Nobel de médecine pour la découverte du VIH, qui a dit que c’est le plus grand risque pour l’humanité et le plus grand génocide.

Le Dr Zelenko a dit, en juillet 21, à une cour Rabbinique (Beth Dit) que le gouvernement israélien était un émule de Joseph Mengele en permettant l’expérimentation humaine de son propre peuple.

 

[1] Vladimir (Zev) Zelenko (né en 1973) est un médecin de famille ukraino-américain connu pour la promotion d'un cocktail de trois médicaments d'hydroxychloroquine, de sulfate de zinc et d'azithromycine dans le cadre d'un traitement expérimental ambulatoire pour COVID-19 qu'il a promu comme le Protocole Zelenko.
Le 23 mars 2020, Zelenko a publié une lettre ouverte au président américain Donald Trump dans laquelle il affirmait avoir traité avec succès des centaines de ses patients COVID-19 avec une cure de 5 jours de son protocole. Le protocole de traitement de Zelenko a rapidement gagné en notoriété grâce à plusieurs personnalités des médias et divers responsables de l'administration Trump, notamment Rudy Giuliani, Sean Hannity et le chef de cabinet de la Maison Blanche Mark Meadows, malgré les messages de mise en garde des experts de la santé.
En décembre 2020, Twitter (grand tribunal mondial auto-proclamé; Note personnelle) a suspendu le compte de Zelenko pour violation des règles contre « la manipulation de plateforme et le spam ». L'interdiction a été critiquée par le sénateur américain Ron Johnson et l'Association of American Physicians and Surgeons, un groupe conservateur à but non lucratif.

 

Macron, un champion au poker menteur!

11.08.2021

Il y a 3 ans et 10 mois, suite à un double homicide, à Marseille, incluant un récidiviste (8 fois interpellé), clandestin depuis 12 ans et relâché la veille de son crime Macron 1er annonçait sur TF1 le 15 octobre 2017: "Je veux être intraitable. Tous ceux qui, étant étrangers en situation irrégulière, commettent un acte délictueux, quel qu'il soit, seront expulsés".

Quid? De ce vœu pieux ? Rien ! Ce criminel rwandais, qui avait déjà incendié la cathédrale de Nantes et qui a tué ce prêtre, Olivier Maire, dans la nuit de dimanche à lundi à Saint-Laurent-sur-Sèvre en Vendée, n’aurait pas dû ce trouver sur le territoire français.

Où était son « intraitabilité »?

De plus ce n’est pas un cas unique qui aurait échappé à la vigilance de la justice. Combien d’autres crimes, combien d’autres morts depuis sa prise de position théâtrale sur TF1 en 2017 ?

Allez, mes amis Français, sortez vos bougies, vos fleurs et vos peluches pour une marche silencieuse. Oui, silencieuse ! Pour ne pas déranger les menteurs et autres profiteurs que vous avez élus.

 

Brigitte Bardot tresse des lauriers à Eric Zemmour

10.08.2021

Card image

Si Eric Zemmour se présente, ce serait une très belle chose pour la France, a confié B.B. à Valeurs Actuelles. Elle a ainsi affirmé que l’éditorialiste star de Cnews serait un bon candidat pour 2022. Je suis très au courant de tout ce qu’il dit, j’ai lu ses livres et je pense qu’il a parfaitement raison, précisa-t-lle.

B.B. a également réitéré ses propos concernant le pass sanitaire qui a été étendu lundi 9 août dans de nombreux lieux publics. Elle le compare à un « Ausweis », le laisser-passer qu’on nous imposait pendant la guerre et qu’elle a connu. nous voilà maintenant avec une Kommandantur élyséenne qui nous remet dans ces conditions. Je trouve ça terrifiant et lamentable.

Brigitte Bardot soutient en effet les manifestations contre le pass sanitaire et propose aux Français non-vaccinés, qui n’ont plus « la possibilité de vivre normalement et librement », de lutter en arrêtant de payer leurs impôts, appelant donc а une « grève des impôts ». « Comme notre argent est porteur de virus, je pense qu’il serait bon de ne pas le donner а l’Etat », conclut-elle.

 

23 avril 2017, 1er tour des présidentielles françaises.

24.04.2017

Les gagnants Emmanuel Macron 23% et Marine Le Pen 22%.

Voilà, le mot d’ordre est lâché… Tous, de gauche ou de droite, vont s’unir pour élire Macron, le loufiat des banquiers, du nouvel Ordre Mondial et de l'Alliance israélite universelle.

Ils étaient contre lui hier, mais ils ne vont quand même pas voter pour une française, indépendantiste comme son patronyme d'origine bretonne.

Ils préfèrerons prêter serment d’allégeance aux Soros, Rothschild et Cie. Pour rappel, Rothschild avait organisé un cocktail dînatoire pour lever des fonds pour Emmanuel Macron le 27 septembre 2016 à 20 heures à la Terrasse Martini, 50 avenue des Champs-Élysées.

Avec un tel synopsis les richesses vont augmenter pour les riches et la misère va croître pour les miséreux, mais le fier coq gaulois continuera de chanter les pieds dans la merde et le peuple aura 5 ans pour râler dans les bistrots en jurant que la prochaine fois on ne les reprendra plus…

Ainsi est le peuple français ! Enfin, le peu qui reste encore…

 

Tolérance islamique en Algérie : condamné pour avoir bu un verre d’eau ?

22.08.2010

Bienvenue au Moyen-Âge.

Deux ouvriers du bâtiment travaillant sous un soleil ardent ont été arrêtés pour avoir bu de l’eau. La raison : la non-observation du jeûne islamique, le ramadan.

Prévu aujourd’hui, vendredi 13 août, le procès des deux personnes arrêtées par la police à Ain El Hammam, à 40 kilomètres à l’est de Tizi Ouzou, pour non-observation du jeûne a été reporté au 21 septembres 2010, a appris TSA de source locale. Selon notre source, ce report pourrait être lié à la mobilisation de la population locale. Cette dernière a décidé d’observer un sit-in devant le tribunal à l’heure du procès.

Les deux mis en cause, Hocine Hocini, 47 ans, et Salem Fellak, 34 ans, exercent comme ouvriers dans un chantier de bâtiment dans la ville d’Ain El Hammam. Ils ont été surpris en train de boire de l’eau par des policiers qui ont immédiatement procédé à leur arrestation. Après leur audition, ils ont été déférés au parquet. Cette affaire a indigné une partie de la population de Ain El Hammam qui a appelé à un sit-in devant le tribunal en guise de soutien à ces deux ouvriers de bâtiment.

Source : http://www.bivouac-id.com/2010/08/19/tolerance-islamique-en-algerie-condamnes-pour-avoir-bu-un-verre-deau/

 

L'espace Schengen, cette panacée!

11.04.2010

Vous avez certainement constaté que le pays va beaucoup mieux depuis que nous avons adhéré à la libre-circulation et à l’espace Schengen. Avant, les pauvres braqueurs qui voulaient faire un peu de tourisme chez nous avaient de fortes chances d’être arrêtés à la frontière. Comment vouliez-vous, avec ces contrôles tatillons, que de joyeuses bandes de malfrats puissent faire passer les mitraillettes nécessaires à tout client de casino qui se respecte ? Grâce à Schengen, plus de problème : La Suisse est devenue un énorme self-service pour toute personne cherchant à braquer, vendre des drogues, des armes, des prostituées ou cherchant à se mettre à l’assistance sociale. Les dealers dealent dans la quiétude, les casseurs cassent dans la sérénité, les abuseurs abusent dans la jouissance la plus insouciante.

Le nouveau tourisme criminel représente déjà le 14% des délits commis sur notre territoire. La ville de Genève en est à 30 cambriolages par jour ! Des "peanuts" que tout cela, crie la gauche ! On peut faire encore mieux en créant un syndicat et une couverture sociale pour les nouvelles professions du tourisme que sont les cambrioleurs, violeurs, dealers et autres. Car enfin, il faut être charitable avec les brutes, dans ce monde d’amour. Il faut être ouvert. Notre gouvernement a compris la leçon. Ce qu’il pratique n’est même plus de l’ouverture, tellement il n’y a plus de frontières, c’est carrément de l’absence. Absence de contrôles, de limites, de stratégie, de gouvernance. En fait, la Suisse semble vouloir protéger sa substance en décrétant sa non-existence, sa disparition en tant qu’entité reconnaissable.

En fait, lorsque Kadhafi prône le démantèlement de la Suisse, il ne propose rien d’autre que de démanteler le vide. Chers amis, la Suisse n’existe vraisemblablement plus. N’ose plus exister. Rentrez chez vous, il n’y a plus rien à voir, nos dirigeants vous en seront reconnaissants. C’est que nous avons un gouvernement moderne, compatible avec la terre entière, sauf avec les siens, un gouvernement soucieux du "qu’en dira t’on", angoissé par la solitude de la souveraineté, un gouvernement qui veut être aimé comme un chien de compagnie par des soit disantes nations amies dont il accepte tous les ordres et tous les coups de pieds agacés. Ce n’est même plus un gouvernement, c’est une descente de lit ! N’était la présence de trois anatomies féminines, il ressemblerait, à force de s’aplatir, à une crêpe.

Une crêpe que d’autres apprêtent à leur sauce mondialiste. Une sauce dont la solidarité se limite à se répartir les fonds gérés par les banques suisses. Mais n’ayez crainte, lorsque la Suisse sera redevenue pauvre comme job, on l’appréciera à nouveau à sa juste valeur. Et de nombreuses bonnes âmes se lèveront pour demander l’adhésion d’une Suisse ruinée à une Union Européenne encore beaucoup plus ruinée. Qu’importe, on se sent tellement moins pauvre d’être pauvre avec les autres. C’est vrai à la fin, le bien-être actuel de la Suisse est un scandale, une insulte faite à tous les pauvres socialistes et assistés sociaux qui en bénéficient tous les jours grâce au capital qu’ils combattent. Parfois, je souhaite presque qu’ils soient forcés de traire une vache morte. Mais n’ayez crainte, ils trouveront toujours une vache rescapée, quelque part, qu’ils pourront traire à mort. Cependant, faire crever les vaches nourricières, c’est aussi faire crever le pays tout entier.

Oskar Freysinger, Conseiller national Extrait de son mot de salutations lors de la 25ème Assemblée Générale de l'ASIN, Bern le 10 avril 2010

 

Nous ne verrons pas en Suisse de nouveaux minarets et c'est tant mieux!

29.11.2009

N'en déplaise à la Calamity-Rey les Suisses sont capables de prendre les bonnes décisions, non pas par peur (mot le plus utilisé par les journalistes et les socialistes) mais parce qu'ils ont les yeux ouverts. Les minarets n'ont pas leur place dans le paysage helvétique. Et les arguments du genre: "Il y en a que 4 en Suisse, pas de quoi s'affoler! " ne sont pas digne d'une Conseillère fédérale. Gouverner n'est-ce pas prévoir? Ne faut-il pas mieux prévenir que guérir? Il valait donc mieux agir AVANT en mettant tout de suite un stop, plutôt que d'attendre que les demandes de constructions arrivent. Car tôt ou tard elles seraient venues, suivies de leur lot de demandes; bien sûr bénie, si j'ose me permettre, par notre gauche progressiste. Et un local de prière dans nos écoles! Des horaires séparés pour nos piscines!

L'Angleterre est un pays des plus tolérant envers les musulmans: 80 tribunaux coraniques, permissions de porter le voile même par les policières (obéissantes à leur mari), etc. Les musulmans imposent de plus en plus leurs coutumes. Ainsi, dans les écoles coraniques on apprend comment amputer les mains et les pieds des voleurs, quelle est la meilleure méthode d'exécution pour punir un homme reconnu coupable d'homosexualité… Ces leçons sur la charia sont le programme de près de 5000 jeunes de 6 à 18 ans au Royaume-Uni. De plus, le magazine d'investigation Panorama a découvert que 40 écoles coraniques, appartenant au réseau Saudi Students Clubs and Schools in the UK and Ireland, enseignent le strict cursus national saoudien en utilisant des manuels qui versent parfois dans l'antisémitisme ou l'homophobie et qui n'hésitent pas à aborder les aspects les plus durs de la charia.

 

Ras le bol du mot "racisme"!

08.10.2009

Card image

Faut-il mettre ce mot à toutes les sauces? Pour culpabiliser les adversaires de la pensée unique préconisée par la gauche? Je suis contre la construction de minaret en Suisse… Bon, où est le racisme? On n'a pas traité de racistes ceux qui on voté contre le musée des Arts à Vidy ou ceux qui n'approuvaient pas "Métamorphose". On a le droit d'avoir une opinion différente que la gauche dans ce pays? Quand une affiche socialiste me donne envie de vomir, je ne la regarde pas. Mais je leur accorde le droit d'émettre leur point de vue. C'est dans l'urne que l'on voit le résultat. Arrêtons de tout censurer?

Les affiches UDC nous montrent:

  1. Une femme affublée d'une burqa - Voulons-nous donner cet avenir à nos filles?
  2. Des minarets - Ils ont tout leur charme en orient mais chez nous, correspondent-ils à notre architecture?
  3. Le drapeau suisse - Notre sol... nous ne sommes pas contre les minarets en règle générale mais uniquement sur le sol Suisse.

Il me semble que nous sommes en droit de dire ce que vous voulons ou pas dans notre pays. Et si nous voulons être les champions de la liberté, alors il faudra aussi accepter Raël en Valais et les réunions des groupements néo-nazi dans nos villages.

Autres petites questions: pourquoi personne ne s'offusque que les musulmans nous considèrent (les non-musulmans) comme des porcs? La relégation, quasi esclavagiste, de la femme avec son cortège de souffrance: soumission, lapidation, excision, certificats de virginité et autres joyeusetés considérées par la gauche comme des coutumes que l'on doit respecter.

 

Le Ramadan en chiffres

15.09.2009

L'Institut des études sociales sur le monde arabe a publié une étude une semaine après le début du mois du Ramadan et a donné des chiffres effarants sur ce que les pays arabes vivent durant les trente jours. Se basant sur des statistiques dans plusieurs pays et étalées sur plusieurs pays, les chercheurs s’ont parvenus à décrire par les chiffres une réalité épouvantable. Jugez-en...

Pendant le Ramadan :

  1. Les crimes de sang sont multipliés par 1,5.
  2. La productivité des entreprises est diminuée de 73,30%
  3. Les divorces augmentent de 35%
  4. Le nombre des accidents de la route est multiplié par trois.
  5. Les prix à la consommation connaissent une augmentation de 35%.
  6. La pauvreté et la précarité augmentent de 7,5%.
  7. La prostitution augmente de 216.40%.
  8. Les délits de vol sont multipliés par trois.
  9. La consommation de la drogue est multipliée par 6.
  10. Les maladies de la tension, de diabète et de cholestérol augmentent de 27.56%.

A voir ces chiffres, on comprend que le ramadhan n'est pas vécu comme une oeuvre spirituelle de rapprochement du Divin mais est saisi comme une occasion pour se « vider » sur l'autre. Criminalité, prostitution, drogue y trouvent une voie à se frayer dans un monde brut.

On est bien loin du carême des chrétiens, n’en déplaise à ceux qui voudraient le faire croire en appelant le Ramadan « carême musulman ».

Source : www.liberte-algerie.com

 

Pour la gauche c'est du politiquement correct, n'est-ce pas?

28.08.2009

Al-Laith : Une épouse fugueuse âgée de 10 ans a été rendue dimanche dernier à son mari de 80 ans par son père qui l’a découverte dans la maison de sa tante qui l’avait cachée durant environ 10 jours.

Un journal local a dit que le mari, qui nie être octogénaire en dépit des affirmations de la famille de la jeune fille, a accusé la tante d’ingérence dans ses affaires. “Mon mariage n’est pas interdit par la charia. J’ai en plus obtenu l’agrément de son père” dit-il.

Il a ajouté qu’il avait été jadis fiancé à la sœur aînée de sa femme mais qu’il a rompu car elle souhaitait poursuivre des études. "c’est pourquoi, son père a offert sa fille cadette. J’ai été autorisé à jeter un coup d’oeil sur elle comme le permet la charia et je l’ai trouvée acceptable", dit-il.

Maatouq Al-Abdullah, membre de la Société nationale des droits de l’Homme (NSHR), dit qu’il n’y a pas de système en vigueur réglementant le mariage des jeunes filles, ce qui a des effets psychologiques, sanitaires et sociaux négatifs.

“Ces mariages sont considérés comme une violation flagrante de la charte des droits de l’enfance, que le Royaume saoudien a signé et qui fixent l’âge adulte à 18 ans, a-t-il ajouté."

Source : Arab News

 

C'est quoi la justice?

20.01.2009

Après l’horrible assassinat d’Epalinges, nous avons appris que les 2 assassins étaient un Suisse -qui parle le serbe couramment (?)- et un Serbe dont la demande d'asile a été refusée en 2002.

Pendant 6 ans, cet individu a vécu sur le dos des citoyens honnêtes et travailleurs de Suisse grâce à l'aide sociale prodiguée avec largesse par une gauche des plus laxistes sur ce plan. Non content de vivre à nos crochets, il a occupé ses loisirs par des délits nombreux et variés qui l'ont amené devant les tribunaux. Mais au lieu de purger une peine méritée, son défenseur, ne reculant pas devant un surcroît de travail a fait recours au tribunal fédéral. Comment se fait-il qu’un avocat -au vu du casier judiciaire, de la dangerosité et des antécédents de cette personne - décide de recourir au TF ? Par goût du risque, du jeu ?

Je croyais, naïvement, qu'un avocat était là pour s'assurer que l'accusé soit jugé conformément aux règles et aux lois en vigueur. Mais non ! On s'aperçoit de plus en plus que les avocats en font un combat personnel. Qu'importe que le client soit un assassin; son défenseur se doit de gagner le procès. Cela se traduit par une acquittement ou pour le moins une peine avec sursis. Et pour y arriver... des recours à profusions. On s'étonne de la surcharge des tribunaux.

Peut-on espérer de Me Lob une prise de conscience sur sa part de responsabilité dans cette malheureuse et triste affaire d'Epalinges? La justice, elle, ne l'inquiétera pas.

 

Le divorce en terre musulmane…

10.07.2008

Je me suis marié la première fois à 24 ans, puis j’ai divorcé à l’âge de 30 ans. Banal! Me direz-vous. Eh! Oui, on se marie et l’on divorce, en occident, comme on change de chaussettes, bien souvent sans plus d’état d’âme.

Noyoud aussi a divorcé, mais elle, c’est au Yémen. Là ça devient un exploit, car en terre musulmane, si l’homme peut répudier sa (une de ses) femme facilement, il est rare qu’une femme obtienne le divorce.

Extrait de la loi coranique sur le divorce:"La femme qui désire que son mari la divorce (Khul) doit avoir l’approbation de son mari, si approbation il y a, la femme doit rembourser la dot payée par le mari."

Mais Noyoud, elle, a osé. Elle est entrée dans un tribunal et a dénoncé son père et son mari. Et elle n’avait QUE 8 (huit) ans!.. C’est la première fois qu’une mineure ose porter plainte contre son père (qui l’a vendue comme une chèvre) et son mari (un vieux de 28 ans) qui lui faisait “des choses désagréables”. Grâce à un juge et un donateur anonyme, Noyoud a obtenu gain de cause. Mais, comme elle a “déshonoré” sa famille elle devra vivre cachée pour éviter des représailles.

Bravo, belle mentalité… Chez nous la pédophilie est un crime que l’on traque et que l’on dénonce (sauf si vous travaillez à la RSR, il ne faut pas dénoncer), mais pour les musulmans c’est une coutume, comme l’excision et la lapidation.

Et la gauche, toujours prête à défendre l’étranger, veut nous faire croire que ces gens peuvent vivre et s’intégrer chez nous.
Quel père, respectueux de la charia, acceptera que sa fille de 18 ans puisse lui dire les yeux dans les yeux: “Ciaò papa, je me casse, je vais vivre chez mon copain”. Et sans contrat de vente!

 

Comment dit-on tolérance en arabe?

14.04.2008

L'horreur! C'est le seul mot qui me vient à l'esprit après avoir vu cette vidéo. Un ami me l'a envoyée en pièce jointe, en m'avertissant: "Attention! C'est à vomir". Une vidéo de 90 secondes seulement. Mais il en aura fallu que 60 pour que la mort délivre de ses souffrances une jeune fille lapidée par, peut être, vingt ou vingt-cinq hommes. Mais peut-on encore utiliser le qualificatif d'homme pour cette meute de fous enragés qui peuvent en 60 secondes faire passer de vie à trépas une jeune fille.
Des hyènes hystériques qui, si ce n'était leurs téléphones portables pour filmer et photographier leur exploit, vivent avec des coutumes de 1500 ans en arrière.

Qu'avait donc fait cette jeune fille pour mériter cela? Y a-t-il un seul péché au monde qui autorise ces bêtes enragées à un tel acharnement?  Et tout cela en invoquant Allah... Y a-t-il un Dieu qui peut ordonner ou accepter une telle bestialité? Mais peut-être qu'Allah, par compassion, a guidé la main de celui qui, par deux fois, à jeter cette grosse brique de béton sur la tête de la suppliciée. C'est l'éclatement de la boîte crânienne qui mit fin à son calvaire.

Ces assassins vont, en toute impunité et en bons croyants, continuer d'aller à la mosquée, de faire leurs 5 prières par jour et clameront à qui veut l'entendre que l'islam est une religion de tolérance.

N'est-il pas écrit dans le Coran: "Pardonne-leur donc et oublie leurs fautes. Car, Allah aime les bienfaisants."

Ah! Mais j'oubliais... la tolérance de l'islam ne concerne pas la Femme. On ne va pas s'abaisser à pardonner à un sous-être. Et comme disait Tariq Ramadam: "La lapidation purifie la femme". Donc grâce à ces sauvages, cette pécheresse aura accès au Paradis.

Et chez nous, notre gauche politique, va continuer à nous exhorter le respect des coutumes. Mme Calmy-Rey continuera à porter le voile lors de ses prochaines ballades. Je lui propose d'aller encore plus loin dans le respect des traditions; elle peut se faire exciser... C'est aussi une joyeuse coutume!

Mme Jacqueline Pellet, socialiste et Présidente du Conseil communal de Montreux, me disait un jour d'enlever mes œillères pour ne pas seulement voir la burqa qui habille une femme mais ce qu'il y avait de traditionnel autour. Désolé, mais je n'ai vu qu'une esclave qui suivait son Maître et Seigneur (son mari) marchant 3 mètres devant. C'est vrai qu'Abraham Lincoln doit être un inconnu au Moyen-Orient et pour nos politiciennes.

 

Après une année de calamité présidentielle nous voilà repartis pour une autre.

03.01.2008

Nous sommes vraiment gâtés... Entre une socialiste (plus caviar tu meurs):

  • qui ne rêve que de vendre la Suisse à cette Europe artificielle, composée de pays n'ayant souvent rien en commun et dont l'anti-démocratie primaire n'est pas compatible avec notre Constitution.
  • qui s'assied sur notre neutralité en allant faire une croisade sur les podiums de l'ONU pour donner des conseils aux Palestiniens qui, pour toutes réponses, ont brûlé notre drapeau.
  • qui, pour sa gloriole personnelle et son ego, cautionne l'envoi de nos soldats dans les Balkans.
Et un radical :
  • qui promet la fessée aux électeurs s'ils s'avisaient de ne pas suivre ses directives sur la caisse unique.
  • puis qui baise les mêmes citoyens en cautionnant le groupe "Mutuel" et Novartis qui, par leurs procédés malhonnêtes, contribuent à l'augmentation des coûts de la santé, alors qu'il prétend juguler ceux-ci.
  • qui, avec arrogance, traite les dirigeants du plus grand parti de Suisse de Duce, fasciste et autres nom de criminels de guerre qui, rappelons-le, étaient socialistes.
Ah! Si au moins, il avait le courage ( l'honnêteté ) de démissionner. Mais voilà, avec un gouvernement de plus en plus centre-gauche, nous sommes mal barrés pour ces 4 prochaines années.

 

Le 29% des électeurs basculent dans l'opposition.

13.12.2007

Le coup d'état de la gauche prive le tiers des votants d'être représenté au Conseil fédéral. Depuis aujourd'hui, l'UDC Suisse n'est plus représentée au Conseil fédéral (les 2 marionnettes sont exclues du groupe parlementaire). La Suisse glisse toujours plus à gauche avec tous les dangers qui lui sont associés: invasion de la criminalité étrangère, libéralisation des drogues, endettement et dépréciation de notre monnaie.

Le ciel se couvre de gros nuages. Il faudra se battre pour survivre. Je plains nos enfants.

 

Petrograd, octobre 1917. Non... Bern, décembre 2007

12.12.2007

Continuons comme ça! La Suisse se dirige, de plus en plus, vers une dictature prolétarienne. La gauche, avec la complicité des “extrêmistes rouges" déguisés en vert (plus hypocrite tu meurs), veut nous imposer leur pensée unique. Près d'un tiers des votants montre leur confiance en Christoph Blocher, mais les gnomes rouges en avaient peur et, d'un seul homme, votent pour une femme qu’ils pourront à leur guise modeler.
Comme a relevé Pascal Décaillet dans commentaires.com: “ L’UDC plébiscitée par le souverain, c’est celle de Blocher, pas celle de Schmid ni de Madame Widmer-Schlumpf. S’imaginer que tout va rentrer dans l’ordre en neutralisant l’UDC avec deux gentils agrariens, c’est n’avoir rien compris à la lame de fond populaire qui, d’année en année, ne cesse de monter en Suisse.”
Nous avons dû subir, le rouge au front (c’est le cas de dire), une année de présidence calamiteuse socialiste prête à brader la Suisse au plus offrant. En temps de guerre, elle aurait été jugée et condamnée pour trahison par un tribunal militaire. La droite à toujours accepté le jeu démocratique qui veut un tournus au poste de Président. Mais bientôt le mot “démocratique” sera banni de notre vocabulaire. Depuis que les socialistes se substituent à l’Académie française, on nous interdit des mots tels que: noir (surtout les moutons), apprenti (apprenant), homme (humain), chômeur (demandeur d’emploi, c’est moins dégradant), caissière (hôtesse de caisse, ça ne paie pas plus mais c’est plus classe), etc.
Votre petit jeu parlementaire de ce matin m’a donné la nausée.

 

Un programme qui sent la dictature !

25.07.2007

Les Jeunesses socialistes du Valais Romand ont dernièrement adopté leur propre plate-forme électorale. Celle-ci s’inscrit dans une ligne claire : la volonté d’instaurer un régime à parti unique et d’en finir avec le système de concordance.

Sympathie pour une dictature sanguinaire Cette plate-forme électorale fait figurer en première page l’effigie de Che Guevara avec son slogan bien connu « Hasta la revolucion ! Hasta la victoria siempre ! ». Pourtant Che Guevara fut l’initiateur d’une dictature, celle de Fidel Castro qui a fait des dizaines de milliers de victimes civiles. C’est aussi la dictature qui engendra la crise des missiles de Cuba en 1961 et ainsi faillit au moment le plus crucial de l’histoire, faire basculer le monde dans le chaos d’une guerre atomique globale. Les jeunesses socialistes démontrent leur ignorance par le fait que simultanément, il n’ont d’yeux que pour la politique planétaire (préconisée paisible) et font l’éloge d’une dictature sanguinaire.

Laisser tomber les pauvres au profit des adeptes de la fainéantise Le programme en question réclame l’abaissement des heures de travail hebdomadaires à 30 heures alors que le peuple avait déjà refusé par une forte majorité le projet de la semaine des 36 heures. Dans un même temps, ceux-ci veulent des entreprises dirigées par les employés. Cette vision de l’économie est le comble de l’irresponsabilité. Son résultat : des entreprises mal gérées et anarchiques qui auraient vite fait de sombrer dans la faillite, donc d’engendrer une explosion des taux de chômage, une augmentation des cotisations et/ou impôts pour répondre aux frais ainsi occasionnés. En somme une baisse du salaire et du pouvoir d’achat qui aurait pour première cible les classes à revenu moyen et bas ; les mêmes que les jeunesses socialistes prétendent défendre.

Endettement jusqu’à quand ? L’endettement de la confédération semble être le moindre de leurs soucis puisque les jeunesses en question prétendent encore vouloir supprimer le frein à l’endettement.

Le mépris des ancêtres et des descendants Les jeunesses socialistes valaisannes méprisent autant le peuple que leur pays. C’est ainsi qu’ils désirent mettre un terme au fédéralisme en créant un système scolaire unique, une fiscalité unique, instaurer un régime fiscal unique en Suisse dont l’effet serait la disparition de l’autonomie cantonale et du fédéralisme. Mais ils ne sauraient s’en satisfaire : ils demandent le remplacement du système proportionnel par un système majorité / opposition, car le système politique helvétique est trop stable pour permettre la révolution rouge dont ils se revendiquent.
Si certains prétendent qu’on emprunte plus le monde à nos descendants qu’on ne l’hérite de ses aïeux, les jeunes socialistes valaisans, eux, méprisent autant leurs ancêtres que leurs descendants.

(Source: Communiqué de presse du 11 juillet 20007 des Jeunes UDC-Vaud)

 

Piquouze, sirop et câlins.

16.05.2007

La gauche tient absolument à son local d'injection et son bistrot social. Et elle a jeté son dévolu sur l'immeuble situé au 16 de la rue César-Roux. Est-ce du hasard ? Ou a-t-elle voulu tout centralisé? En effet, après leur piquouze et leur p'tit noir, les protégés de Silvia Zamora n'auront plus qu'à monter dans les étages pour un petit câlin. Vu le nombre de prosti... Oooups! Pardon!.. de salons de massages que l'on trouve dans ce bâtiment.

Espérons que la gauche a déjà budgété les "bons de détente" (sur le dos des contribuables, comme d'hab).

 

Le vieux Bob n'est pas mort...

26.04.2007

Card image

Mercredi 25 avril, on replonge près de 40 ans en arrière avec la période de la contre-culture, des hippies et de Woodstock. Bob Dylan passe à l'Arena à Genève et je m'y précipite.

Bien sûr sa voix est plus rauque, mais sa musique a toujours le rythme des bons rocks et les accords qui se succèdent créent des mélodies. Ah! Quel bonheur! Ça, c'est de l'anti-stress... je ne parle pas des troubles physiologiques ou psychiques mais de Stress, ce godelureau qui, parce qu'il vomit des âneries, se prend pour un artiste.

 

Noël n’est pas un scandale, c’est une fête chrétienne

16.12.2006

Les chrétiens devront-ils bientôt retourner aux catacombes pour célébrer la naissance de Jésus?
Il paraît que Noël est devenu un objet de scandale. Les musulmans qui vivent en Suisse se disent choqués que leurs enfants voient des décorations à l’école. Le sapin est banni de certains établissements, et on ne parle même pas des crèches, ravalées désormais au rang d’obscénités provocatrices. Demain, les enfants qui parlent de Noël à leurs copains pourraient bien se voir punis.

(Source: commentaires.com)

 

No Comment !

02.11.2006

Card image

 

Santiago du Chili, 6'000'000 d'habitants.

21.10.2006

Il y a 2 semaines j'arpentais les avenues piétonnes du centre; Huerfanos, Ahumada, Estado. Du lundi au vendredi des milliers de personnes se croisent d'un pas alerte, sous l'oeil indifférent de millier d'autres qui sont arrêtés, debout ou assis sur des bancs, faisant commerce ou discutant. Une vraie fourmilière humaine qui commence à bouger vers les 8 heures du matin, qui va en s'amplifiant au long de la journée jusqu'au soir. Ces rues sont entre-coupées par d'immense avenues à sens unique de trois ou quatre pistes occupées essentiellement par des bus, articulés ou non, roulant à tombeau ouvert et slalomant entre les voitures qui évitent le contact avec ses monstres. Et, miraculeusement, sans trop d'accident. Je n'en ai encore point vu à ce jours.

Par contre, ce que l'on voit dans ces rues ce sont tous les petits métiers qui ont disparus chez nous. Il ne viendrait à l'idée de personne à Santiago de cirer ses souliers soi-même; pour 300 pesos (env. frs 0.75) des centaines de cireurs sont prêts à le faire pendant que vous prenez connaissance des nouvelles du jour sur le quotidien mis gracieusement à votre disposition.

Votre journal, si vous préférez l'acheter, ce sera à un vendeur et non dans une anonyme caissette.
Vous avez besoin d'un cadenas, d'une paire de lunettes de soleil, d'un chargeur pour votre téléphone mobile, d'un crayon ou d'une antenne de radio vous descendez dans la rue et vous trouvez votre bonheur. Et j'ai même vu des contrebandiers étaler sur le trottoire un drap noir, sur lequel étaient posés des bijoux en argent, ainsi que la monnaie résultante de la vente, et crier, pour ameuter le chaland et devant l'indifférence des paires de policiers qui déambulent sans arrêt dans les rues: "Bijoux de contrebande, des prix imbattables, approchez, approchez!"

Et tous ces petits métiers permettent de faire vivre des gens qui, chez nous, seraient assistés. Bien sûr que là-bas il n'est nul besoin de patente ou de payer un emplacement et, sûrement qu'ils ne paient pas d'impôts; mais s'ils ne rapportent rien à l'Etat, ils ne coûtent rien non plus.

Ils y a plein de chiens errants dans la ville de Santiago, mais très peu de crottes, car constamment (tout au long de la journée) des balayeurs, armés d'une ramassoire avec un long manche et d'un balai, parcours inlassablement un trajet déterminé pour chacun et éliminent ainsi au fur et à mesure toutes salissures.
Si chez nous, l'Etat utilisait les demandeurs d'asile pour nettoyer nos villes et nos forêts nous retrouverions la propreté qui nous faisait honneur auparavant et cela ne nous coûterait pas plus cher vu que l'argent leur est déjà donné sans activité en contre partie.

 

Mercredi 30 août 2006 17h. à Kaboul

30.08.2006

Card image

Heu!.. Non. A Montreux.

 

Un bosniaque se suicide chez son médecin aux Tuilleries-de-Grandson

27.08.2006

Je ne conteste pas que la mort d'un être humain est toujours dramatique pour la famille et les proches, mais que 24 Heures (édition du 26-27.08.2006) ouvre un tiers de page au fils de ce malheureux est révoltant.

On y apprend que cet homme, licencié en 2000 en raison "de son caractère très difficile et versatile" selon les dires de son ancien patron (on ne parle pas de maladie), se trouve au chômage, puis cherche à bénéficier de l'AI. Une fois de plus, pour certains la solution AI semble la voie normale. C'est étonnant ce que les étrangers ont une santé fragile. Et pour une fois que l'AI n'a pas voulu entrer en matière dans ce cas, le fils est remonté contre le système et le médecin qui n'ont pas vu qu'il était vraiment malade. En plus, il ne comprend pas que le cabinet médical n'ait pas été fermé après que son père se soit tiré une balle devant la réceptionniste du toubib (?).

Quand il y a accident mortel sur la route, il me semble que la circulation reprend après avoir enlevé les corps. Combien de chômeurs suisses, ne voyant pas d'issus à leur situation, se sont donné la mort sans émouvoir le moindre gratte-papier de 24 Heures.